Marco et Bruno

Une histoire de famille

Destinés à la maçonnerie, ils ont enlevé la cédille...

Ces deux protagonistes de l'humour, unis par le sang pour le meilleur et pour le pire (surtout le pire), sont tous deux originaires de Figeac dans le Lot. Mais leurs racines nous viennent tout droit du Portugal d'où sont originaires leurs parents. Ce mélange de culture agrémenté de beaucoup d'humour a fait naître deux hommes de scène au talent unique.

Marco

Une personne réfléchie

Né le 6 décembre 1983 à Figeac dans le Lot, Marco est le grand frère du petit Bruno. De parents immigrés portugais, Marco passe son enfance à s'imaginer footballeur professionnel ou, quelques années plus tard, coureur cycliste sur le tour de France. (Une blessure au genou le contraint à abandonner son sport de prédilection). Parallèlement à celà, Marco est un véritable fanfaron et anime toutes les soirées organisées par ses amis. Il sait déjà, à son adolescence, que sa vrai place est sur une scène. Après avoir travaillé en tant que commercial où il a pu montrer ses talents d'acteur, Marco décide en 2014 de se lancer à fond dans un spectacle racontant ses péripéties, Vrai.

Marco, et si tu étais...

  • Un animal Un lion, parce que c’est bon au petit dej'
  • Un film Rocky, parce que j’adore les histoires d’amour
  • Un acteur Sylvester Stallone pour son jeu d’acteur
  • Un plat Des frites car ça file la patate
  • Une ville Campanho au portugal car personne ne connait (et vous chercherez sur Internet où c'est)
  • Un sportif Richard Virenque parce qu’il m’a fait rêver (j'espère qu'il ne m'a jamais menti)
  • Un objet Une ampoule pour rayonner
  • Une chanson Eye of the tiger...parce que "le lion est mort ce soir"
  • Un livre Tintin au portugal...parce qu’ils ne l'ont jamais fait
  • Une expression Un homme sage apprend de ses erreurs, un homme très sage apprend des erreurs des autres….mais ça ce n'est pas moi
  • Un monument La tour eiffel...parce qu’il n'y a pas un parpaing, c’est fou!!!!
  • Une invention La bétonnière...même s’il faut toujours utiliser une pelle pour la remplir
  • Un péché Les bonbons...c’est bon mais ça donne des caries

Bruno

Une personne spontannée

Né le 7 août 1987 à Figeac dans le Lot, Bruno est le Petit Frère du grand Marco.
Lui aussi de parents immigrés portugais, Bruno passe son enfance sur les chantiers pendant les vacances scolaires. Passionné par le bâtiment, Bruno envisage une carrière professionnelle en tant que peintre en bâtiment. Mais sa mère, déçue de ne pas voir son frère Marco réussir dans le sport professionnel, l'oriente à faire des études.
Pendant ce temps, Bruno, lui aussi passionné de sport mais plus élégant sur un terrain que talentueux, passe son temps à être le bon vivant qu'a besoin un groupe d’amis pour vivre. Toujours le premier pour rigoler et toujours le dernier à s'arrêter, Bruno est une véritable pile électrique sur patte. Monter sur scène est devenu une évidence quand Marco lui demanda en 2014 de l'accompagner dans cette aventure. Une occasion pour lui et son frère de raconter leur histoire, VRAI.

Bruno, et si tu étais...

  • Un animal Un Lama, j’ai le même organe que lui: "la langue"
  • Un film Forest Gump, j’adore les crevettiers, j’aime cet arbre!
  • Un acteur Jim Carrey, il est carrément cool
  • Un plat La sardine grillée, j'aime surtout quand elles sont en boîte
  • Une ville Marne la Vallée, le pays de Mickey
  • Un sportif Cristiano Ronaldo, parce que ce n’est pas Zlatan
  • Un objet Une pelle, parce qu’on fait plein de choses avec une pelle
  • Une chanson Partir un jour 2be3 (et pourquoi pas!)
  • Un livre Vendredi ou la vie sauvage (ça me rappelle la classe de 6ème, l’année de ma première Pelle)
  • Une expression Selon les statistiques, il y a 1 personne sur 5 qui est déséquilibrée. Si il y a 4 personnes autour de toi et qu'elles te semblent normales, c'est pas bon (JCVD)
  • Un monument La tour de Pise (quand les portugais ne sont pas aux commandes, on voit le résultat !)
  • Une invention Le camion benne, c’est le break par excellence au Portugal
  • Un péché La lecture (j’aime tellement lire que je me force à ne plus lire car ça me fait mal aux yeux...)

Cha travaille caraï