Vrai

Le toutmenchaud
made in Portugal

Vrai, un spectacle sérieusement drôle

Ils ont beau avoir partagé la même chambre pendant des années, ils n'ont pas toujours le même point de vue. Mais quand il s'agit de rigoler, Marco et Bruno deviennent les meilleurs complices du monde.

Vrai

Origine du spectacle

Marco est seul à l’origine de l’écriture du spectacle. VRAI est né il y a très longtemps, et si on ne donne pas de date exacte, c’est parce que Marco lui-même ne sait pas quand il a réellement commencé à écrire.

Dès son enfance, il prend du plaisir à se mettre en scène avec son frère, Bruno, devant leur famille et leurs amis.

L’envie de faire rire, mais aussi de créer leurs propres sketchs, les pousseront à réaliser avec leurs cousins, pendant les vacances d’été, deux films courts en 1998 et 1999 avec les moyens de l’époque. Quelle aventure !

De ces sketchs, souvent décousus, improvisés, saisis dans l’instant, naît une certaine sensibilité et beaucoup d’idées que l’on retrouve aujourd’hui sur scène avec ce premier spectacle.

Le déclic

En 2000, leur père décéde, ce qui marque un tournant dans la vie des deux frères. Ils ont alors respectivement 16 ans et 12 ans, c’est la fin de l’insouciance, tout peut s’arrêter du jour au lendemain... alors quel sens donner à sa vie, si celle-ci doit être courte. C’est à ce moment que Marco se jure d’écrire ce qu’il ressent et d’en faire un jour un spectacle.

Vrai

Naissance du spectacle

Fin 2014, un changement professionnel lui offre la possibilité de faire ce qu’il veut et Marco se jette à l’eau.
Il relit alors ses nombreuses prises de notes et écrit « VRAI ». Afin de réaliser ce projet ambitieux, Marco trouve des partenaires et réunit une équipe autour de lui et son frère. L'aventure "VRAI" commence alors.

En Juin 2015, l’équipe part en tournage au Portugal pour la réalisation d’un film court qui sert au spectacle.

En Septembre 2015, ils font une première résidence de travail à La Chapelle à Figeac et présentent une première ébauche de 50 min devant une cinquantaine de personnes. L’expérience est concluante et les retours positifs, mais le parcours restant est encore long.

Le travail continue jusqu’aux premières représentations accompagnées par l’association La Chambre de Télémaque.

Premières représentations

En Mars 2016, les 3 premières représentations sont jouées à guichets fermés devant 100 personnes chaque soir. Les places se sont vendues en quelques heures seulement !

En Avril, quatre nouvelles dates sont jouées, encore à guichets fermés, à Figeac et Onet-le-Château.

En Mai, trois nouvelles dates, encore une fois toutes complètes.

C’est au total 10 dates de jouées et près de 1000 billets vendus. Le succès est là… local certes, mais un écho déjà subsiste.

Une aventure commencée il y a très longtemps, on ne sait pas vraiment quand, mais qui n’est pas prête de s’arrêter...

To be continued...

Cha travaille caraï